Manuel Dominguez


Manuel Dominguez

 

Pays :

Année : 

Diapason : 

Table : 

Dos / éclisses : 

Touche :

Mécaniques :

Dimensions :

Poids : 

Hauteur cordes :

Etat :

 

 

 

Prix :

 

Argentine - Buenos Aires

1923

65 cm

Épicéa

Algarrobo

Ébène - Largeur au sillet : 50 mm

Longueur caisse : 470 mm - largeur caisse : 270/235/355 mm - profondeur caisse : 93/95 mm

1 214 g

2,5/3,5 mm

Bon : Anciennes restaurations stabilisées (photos sur demande) – Aucune intervention nécessaire : bonnes qualités sonores et bonne jouabilité

 

2 900 euros

 

 

Conditions de vente et expédition...

 


Cette belle guitare signée Manuel Dominguez Cambra a été construite en 1923. L’esthétique est sobre avec une tête caractéristique de ses guitares. Les qualités sonores sont admirables, le timbre est soyeux et boisé, les notes sont claires et vibrantes, avec une expressivité émouvante. Une belle opportunité de jouer une guitare possédant le charme des guitares de cette période.

 

Voici ce qu’on peut lire dans l’article consacré à ce luthier dans le dictionnaire de Domingo Prat : « Remarquable constructeur de guitares, espagnol. Il est né en 1873 dans la Paroisse de San Martín de Moreira, municipalité de Puenteáreas, province de Pontevedra. Fils d'une famille de notables, dès son enfance il a été enclin au culte catholique, afin de suivre une carrière ecclésiastique, où son frère et des parents occupaient les plus hautes fonctions. Des circonstances imprévues ont fait déménager Manuel en Argentine avec ses aînés en 1887. Il entre dans l'industrie du bois, se distingue dans l'ébénisterie et plus tard dans la lutherie, l'un de ses maîtres étant l'ancien luthier López et les célèbres Nuñez ; tous originaires de la région enchantée de Galice. Il lit et s’instruit, doté d'une capacité lui permettant d’acquérir une vaste culture. Les conférences de Dominguez étaient agréables, profondes et instructives. En tant que guitariste, il s'est fait une bonne réputation ; il n'a jamais "décoré" ses guitares : il leur donnait toujours l'humilité de la tradition et la simplicité du pèlerin. Le guitariste Giménez Manjón était un fervent admirateur de ce luthier bohème, voici entre autres celui qui écrit : « Une vie de déséquilibre constamment évité ! le fabricant de guitares Manuel Domínguez Cambra se révélera comme une fierté parmi les meilleurs luthiers ». Il est décédé à Buenos Aires le 23 décembre 1929. »


 46 rue Ney - 69006 Lyon contact@galeriedesluthiers.com

+33 (0) 9 86 44 22 27

 +33 (0)6 32 23 70 21

Nous continuons d'assurer les expéditions des guitares en France et à l'étranger.

Nous sommes ouvert sur rendez-vous pour le retrait sur place.