Francisco Nuñez 1920 - 1925


Guitare classique Francisco Nuñez

 

Pays : Argentine - Buenos Aires
Année :  1920 - 1925
Diapason : 63 cm
Table : Épicéa
Dos / éclisses : Acajou
Touche : Ébène - 51 mm
Longueur caisse :

495 mm 

Largeur caisse : 

265/225/360 mm

Profondeur caisse :

85/95 mm

Poids : 1 322 g
Hauteur cordes : 3/3,4 mm
État :  Bon
   
Prix :

2 700  euros


 

Francisco Nuñez Rodriguez occupe une place essentielle dans l’histoire de la lutherie argentine. On voit cette importance dans le dictionnaire de Domingo Prat où l’article qui lui est consacré est un des plus longs. Francisco Nuñez est né en 1841 à Tebra dans la province de Pontevedra dans le nord ouest de l’Espagne. En 1958 il part en Argentine où il ouvre avec son frère et des amis le premier magasin et fabrique de guitares classiques de Buenos-Aires. Cet instrument vient à peine de voir le jour en Andalousie, tout est à faire. L’Argentine de par sa culture, ses racines et sa prospérité se doit de participer à l’essor de ce nouvel instrument, Francisco Nuñez et ses amis ont l’ambition de participer à cet essor. Sa vie comme celle de son entreprise connaîtront des hauts et des bas, des succès et des échecs, mais au final ce rêve se sera réalisé. Son atelier devient un lieu célèbre où se rencontrent guitaristes, compositeurs, artistes et amateurs de guitare. Son héritage se perpétue encore aujourd’hui au 1573 Sarmiento à Buenos-Aires. Francisco Nuñez a formé des luthiers tels que Celestino Mendez, Manuel Rodriguez ou son neveu Daniel Lago Nuñez venu le rejoindre en 1911 qui deviendra lui aussi un des grands noms de la lutherie argentine. Francisco Nuñez meurt en juin 1919. En 1925 Francisco Diego et Dionisio Gracia reprennent l’entreprise et lui donnent le nom de « Antigua Casa Nuñez ».

 

En prenant en compte les indications notées sur l’étiquette cette guitare a été construite à Sarmiento 1566 (qui s’appelait avant Calle Cuyo 1620) entre 1919 et 1925. Il s’agit d’une guitare à la forme longiligne avec un diapason de 63cm. La rosace au motifs nacrés et des mécaniques de qualité avec un bouton de déverrouillage montrent que c’était une guitare probablement située dans le haut de gamme. Sur le plan sonore on retrouve le charme des guitares de cette époque, les notes sont claires et vibrantes, le timbre est doux et soyeux. Un bel instrument autant pour ce qu’elle représente historiquement que pour être jouée.


 46 rue Ney - 69006 Lyon contact@galeriedesluthiers.com

+33 (0) 9 86 44 22 27

 +33 (0)6 32 23 70 21

OUVERT TOUS LES JOURS SUR RENDEZ-VOUS