Antonio Emilio Pascual


Guitare classique Antonio Emilio Pascual

 

Pays :

Année : 

Diapason : 

Table : 

Dos / éclisses : 

Manche :

Touche :

Dimensions : 

 

Poids : 

Hauteur cordes :

État : 

 

Prix :

 

Argentine - Buenos Aires

1948

654 mm

Épicéa

Palissandre indien

Cédro

Ebène - 51 mm

Longueur caisse : 480 mm - largeur caisse : 275/240/360 mm - profondeur caisse : 92/100 mm

1 512 g

3/4 mm 

Très bon

 

sur demande

 

Conditions de vente et expédition...

 


Antonio Emilio Pascual Viudes Aznar est né à Crevillent dans la région d'Alicante en Espagne le 10 novembre 1883 dans une famille de luthiers. Il commence sa formation de luthier auprès de ses proches, mais à l'âge de 14 ans sa famille l'envoie à Madrid pour faire son apprentissage dans le célèbre atelier de Manuel Ramirez. Il y restera de 1897 à 1909, avec un séjour d'un an chez José Ramirez. En 1909, il s'installe à Buenos Aires où il ouvre son propre atelier, il fabrique des violons, altos, violoncelles, guitares et autres instruments de qualité jusque vers la fin des années 1950. Bien que vivant en Argentine il a continué d'inscrire Madrid sur ses étiquettes. Antonio Emilio Pascual meurt en 1959.

 

Cette guitare est d'un équilibre et d'une qualité sonores remarquable, les notes se prolongent tout en gardant leur richesse harmonique, le discours polyphonique reste clair et distinct. Un instrument exceptionnel à l'évidence construit par un des plus grands noms de la lutherie.

 

Extraits tirés de l'article consacré à Emilio Pascual Viudes dans le dictionnaire de Domingo Prat : « l'amour de la construction a pour Viudes une motivation primordiale (…) le format de ses instruments est de type Torres : élégants dans ses lignes, discrets dans les motifs de la rosace et des filets décorés avec subtilité et finesse (…) ses guitares se distinguent par leur grande intensité sonore (…) la construction d'instruments à archet lui confère une supériorité incontestée, permettant d'affirmer que, si son travail dans cette spécialité avait été développé à Mirecourt ou à Markneukirchen, il aurait obtenu une gloire prompte et bien méritée. Ses secrets professionnels semblent être ancestraux, puisqu'ils proviennent de ses ancêtres dans les successions généalogiques (...) ses instruments sont joués par le premier et le deuxième violon de l'orchestre du Teatro Colón de Buenos Aires, les artistes Carlos Pessina et Pedro Napolitano, ainsi que le violoncelliste catalan Ramón Vilaclara. Un luthier aussi éclairé habille le virtuose de modestie, son beau travail étant apprécié par les instrumentistes subtils de l'archet et de la guitare (1931).»


46 rue Ney - 69006 Lyon contact@galeriedesluthiers.com

+33 (0) 9 86 44 22 27

 +33 (0)6 32 23 70 21

mardi, mercredi, vendredi, samedi : 10h-12h / 13h-18h

lundi, jeudi : ouvert  sur rendez-vous