Naissance (et expansion) de la tradition espagnole

Plan de la présentation (1H30) sur la guitare espagnole pour 3ème et 4ème cycle du Conservatoire de Lyon

 

 

Acte de naissance de la guitare "tradition espagnole" :

 

Où ? En Espagne - Andalousie - Alméria et Séville

 

Qui ? le luthier Antonio de Torres (1817 - 1892) et le guitariste compositeur Julián Arcas (1832 - 1882)

tous deux nés à Alméria.

 

Comment ?

 

Pourquoi ?

Antonio De Torres

Julián Arcas


 Les guitares de Torres sont classifiées en 2 époques :

 

- Première époque de 1852 à 1869 pour les guitares construites à Séville (les guitares construites à cette époque commencent par les lettres FE : First Epoch)

 

- Seconde époque de 1875 à 1892 où Torres revient à Alméria (les guitares construites à cette époque commencent par les lettres SE : Second Epoch) 

 

Torres construit en 1854 la guitare de Julián Arcas : la FE04 appelée "la Leona" (comme le lion est le roi des animaux, la Leona est la "reine" des guitares)

 

Aujourd'hui cette guitare est encore jouée par Wulfin Lieske, on peut l'entendre sur cette vidéo :

Francisco Tárrega  (1852 - 1909) assiste à un concert d'Arcas en 1862 à Castellón. Julián Arcas, ayant connaissance du talent du jeune Tárrega, demande à ses parents de l'envoyer à Barcelone où il deviendra son élève.

 

Tárrega  achète sa première Torres (FE17) en 1862 à Séville, il en aura 2 autres : SE49 (1883) - SE114 (1888)

 

Par la suite Miguel Llobet, élève de Tárrega aura 2 guitares de Torres, la plus célèbre étant la FE09 (1859).

 

Cette nouvelle guitare ouvre des possibles : tout comme Chopin n'aurait pas composé ses Valses pour clavecin, Arcas, Tárrega et Llobet (entre autres) vont commencer à composer des œuvres dédiées à la guitare de tradition espagnole.

 

Julián Arcas

Francisco Tárrega

Miguel Llobet



Exemples de guitares de Torres qui ont eu une influence :

 

- SE43 restaurée par Manuel Ramirez en 1912

 

- FE09 amenée par Andrès Ségovia chez Hermann Hauser en 1924

 

- SE116 (la Italica) appartenant à Enrique Coll, élève de Simplicio et mentor d'Ignacio Fleta

 

- SE23 de Christian Aubin restaurée et analysée par Robert Bouchet et Daniel Friederich


D'autres luthiers vont suivre cette voie tracée par Antonio de Torres.

 

Un des seuls contemporains de Torres : Vicente Arias (1822 - 1914) à Madrid.

 

Quelques noms des luthiers des premières générations à connaître et retenir :

 

Luthiers de la 2ème génération :

 

Les frères José Ramirez (1858 - 1923) et Manuel Ramirez (1864 - 1916) : le premier va créer la Maison Ramirez qui existe encore aujourd'hui, vivier de nouveaux luthiers qui deviendront des grands noms de la lutherie espagnole ; le second, esprit bohème, célèbre pour avoir donner une guitare au jeune Ségovia en 1912, va former quatre grands luthiers.

 

Un des premiers élèves de José et Manuel Ramirez est Juliàn Gomez Ramirez (aucun lien de parenté) qui part vivre à Paris, c'est dans son atelier que Robert Bouchet découvre la lutherie (1936).

 

Luthiers de la 3ème génération :

 

Manuel Ramirez va former 4 grands luthiers importants :

 

- Domingo Esteso ( 1882 - 1937)

 

- Santos Hernández (1873 - 1943)

 

- Modesto Borreguero (1892 - 1969)

 

- Enrique Garcia (1868 - 1929). Ce dernier quitte Madrid pour s'installer à Barcelone où il va fonder l'école barcelonaise, il aura deux disciples :

 

- Francisco Simplicio (1874 - 1932)

 

- Enrique Sanfeliú (1882 - 1970)

Sur cette photo, assis de gauche à droite : Enrique Garcia, Miguel Llobet, Emilio Pujol

Rappel du contexte dans lequel se passe cette naissance de la "tradition espagnole" ?

 

On peut voir sur ce tableau les guitares jouées par des guitaristes - compositeurs importants du 19è :

 

Aguado (1784 - 1849)

Lacôte - Laprevotte

Carcassi (1792 - 1853)

Lacôte

Carulli (1770 - 1841)

Lacôte

Coste (1805 - 1883)

Lacôte

Giuliani (1781 - 1883)

Pons – Fabricatore - Stauffer

Legnani (1790 - 1877)

Stauffer - Legnani

Mertz (1806 - 1856)

Stauffer

Paganini (1782 - 1856)

Fabricatore - Grobert

Regondi (1822 - 1872)

Stauffer

Sor (1778-1839)

Panormo – Lacôte – Pages et autres espagnoles

Cette présentation se termine en faisant écouter différentes guitares, de différentes époques.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    J. Castro Balbi (lundi, 10 décembre 2018 19:38)

    Magnifique conférence. Nous, professeurs et élèves, avons été comblés par la finesse et profondeur de l'exposé de ce vaste sujet, par le sens pédagogique et par la gentillesse de Mr et Melle Freton. Un vrai régal. Merci beaucoup et toute mon admiration.
    J. Castro Balbi

  • #2

    Alice & Maurice (mardi, 11 décembre 2018 16:29)

    Ce fût une très belle expérience, merci de l'avoir rendue possible !

46 rue Ney - 69006 Lyon contact@galeriedesluthiers.com

+33 (0) 9 86 44 22 27

 +33 7 62 80 67 03

mardi, mercredi, vendredi, samedi : 10h-12h / 13h-18h

lundi, jeudi : ouvert  sur rendez-vous